Promo !

La rivière et son secret
par Zhu Xiao-Mei

340 p. Victime de la Révolution culturelle de Mao, mais, par sa résurrection morale d’un rare courage humain, elle devient la plus grande interprète de J. S. Bach.

20,00  18,00 

Description

Pourquoi lire ce récit autobiographique ?

Première raison, parce que le communisme chinois est donné aujourd’hui comme modèle de société par le mondialisme. Or, il est ici très bien décrit.

Deuxième raison, parce qu’on voit les méfaits de l’influence psychologique de la Révolution culturelle sur une jeune fille qui aime la musique et l’abandonne d’elle-même, qui admirait ses parents et les aime ses parents, mais qui les critiquera comme bourgeois décadents.

Troisième raison, parce qu’on assiste à une résurrection morale par un sursaut d’un rare courage humain. À force de travail, l’auteur devient le plus grand interprète de J. S. Bach. C’est une leçon d’autant plus intéressante qu’elle ne vient pas d’une catholique : l’auteur est bouddhiste, sa « spiritualité » n’est pas religieuse.

Quatrième raison, parce que cela fait comprendre qu’il n’y a rien à attendre de l’Amérique du Nord, tandis que la France sera la patrie de résurrection de cette grande pianiste.

La fin du livre traîne un peu en longueur, mais n’est cependant pas sans intérêt.